Pendant l’été 2020, la Route de la Tapisserie rend hommage à deux hommes liés à la Creuse :

A Villemonteix, un focus est mis sur Antoine Jorrand (1869-1933)

Antoine Jorrand

Antoine Jorrand, né à Aubusson, étudie à Bordeaux, puis aux Beaux Arts de Paris dans l’atelier de Jean Paul Laurens. En 1890, il reprend comme directeur artistique, la manufacture familiale. Il sera le fondateur du renouveau de la tapisserie avec des idées novatrices que défendra Marius Martin directeur de l’E.N.A.D. d’Aubusson et que reprendra plus tard Jean Lurçat.
« Si les tapisseries du XVème et XVIème sont les plus belles de toutes, c’est qu’elles ont respecté la simplicité franche de la technique, employant un petit nombre de couleurs puissantes et harmonieuses ».
« Les plus belles tapisseries que je connais sont celles de la Couronne d’Espagne datant de Charles Quint ».
 
Antoine Jorrand, Le Courrier du Centre 15 août 1927.
La tapisserie du XVIème siècle, présentée ici, dite « Lit de Justice » aux armes espagnoles de l’époque de Charles Quint était la seule qu’Antoine Jorrand conservait dans sa salle de réception du château du Fôt près d’Aubusson. Sa passion pour le médiéval l’amènera à remanier le château du Fôt en collaboration avec Henry Bellery Desfontaines (1869-1909), puis à faire les plans du château de la Forêt à Blessac (I.S.M.H. depuis peu), et enfin à dessiner du mobilier et à réaliser divers cartons de tapis et de tapisseries.
Le château de Villemonteix présentera du 1er Juillet au 1er Novembre 2020, plusieurs créations de cet artiste important.

Collection du Château de Villemonteix Tapisserie dite Lit de Justice

A Boussac et à Aubusson, les expositions sont un hommage à Jacques Lagrange (1917-1995)

Jacques Lagrange au Moutier d’Ahun

La traditionnelle exposition de l’été, sera cette année, consacrée à la présentation de cartons de Tapisseries de Jacques Lagrange dont une grande rétrospective est prévue à la Manufacture Royale Saint Jean d’Aubusson à la même période. La collection des Tapisseries de Dom Robert sera également présentée dans la grande galerie. 

L’Orloger facétieux Carton de Jacques Lagrange

La Manufacture Royale Saint Jean a choisi, pour sa quatrième exposition temporaire, de rendre hommage à Jacques Lagrange. Il naît en 1917 dans une famille d’architectes et d’artistes. Formé à l’école des Beaux-Arts de Paris, il va collaborer avec Raoul Dufy à la décoration du Pavillon de l’Electricité de l’Exposition Internatinale de 1937. Découvrant la Tapisserie en 1939, il part pour Aubusson et y réalise son premier carton qui sera suivi de beaucoup d’autres. Jacques Lagrange va se consacrer avec ferveur à la création artistique et son œuvre comptera peintures, tapisseries et scénographies théâtrales cinématographiques et architecturales. Paralèllement à ses peintures liées à la Nouvelle Ecole de Paris, qui lui permettront d’exposer en France et à l’international, Jacques Lagrange en habile peintre-cartonnier va retranscrire en Aubusson des thèmes qui lui sont chers comme les séries des Batailles et Tournois, celle des Lagrangeries sur fond rose ou celle des Acrobates. Hormis sa facette textile, cet artiste protéiforme en aura beaucoup d’autres comme enseignant aux Beaux-Arts, directeur artistique de Jacques Tati et collectionneur passionné. Jacques Lagrange était aussi très proche de la Creuse où il résidera à Ahun et à Saint-Martial le Mont. Pour évoquer la pluralité artistique de cet artiste talentueux, la Manufacture Royale Saint Jean d’Aubusson, présentera des cartons de Tapisseries, des Tapisseries d’Aubusson, des peintures et des objets ayant appartenu aux collections de Jacques Lagrange. Un livre, Jacques Lagrange et ses toiles : Peintures, Tapisseries, Cinéma, sera édité par les Editions Louvre Victoire et complètera l’exposition.

Affiche expo Jacques Lagrange Manufacture Royale Saint Jean